GREMS X LVL / Grems Fashion Week

[singlepic id=100 w=560 h=315 float=none]

Nantes a tout compris. Nantes avait tout prévu. Ou peut-être juste les gens de l’Espace LVL, je sais pas bien. La Grems Fashion Week s’est terminée comme elle a commencé, à grands coups de n’importe quoi. J’exagère. Grems était là pour dédicacer des t-shirts, des corps de femmes nues (c’est faux), des PVs, des CDs, des posters, le champagne a coulé à flots, j’ai même cru que Jean Roch était dans le coin. J’en rajoute tellement, le rêve ça fait vendre. « You’ve never been told Nantes is paradise ?! ». J’arrête. Jean Roch n’était pas là, Karl FAG’arfel non plus, y’avait juste le sosie parfait de Bob Sinclar.

[singlepic id=97 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=102 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=84 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=105 w=560 h=315 float=none]

Les murs de chez LVL ont pris cher cette fois-ci. Derrière les cadres scolairement positionnés, une bête féroce s’en était donné à cœur joie, comme si on avait refilé un posca à Hulk et que Hulk savait dessiner. Par terre y’avait des papiers froissés, des essais, des cadres inutilisés, tout un tas d’ordures que tout un tas de gens ont pris en photo avant de rentrer chez eux et de constater que du papier froissé en photo ça vend beaucoup moins de rêves que mes histoires de femmes nues. Tu le sais que j’ai raison. Y’avait des cadres lumineux, des badges, des t-shirts Usle, des polos Usle, et les gens de chez LVL qui allaient de haut en bas encore plus vite que les vendeurs de chez H&M un samedi après-midi de soldes. Y’avait des casquettes five panels, du gros swagg bien travaillé devant le miroir de sortie, à ma droite Grems parlait avec des kids les yeux écarquillés et la bouche en cœur, à ma gauche un dude essayait de me prendre en photo  pendant que derrière moi un mec me filmait en train de prendre une photo. Ppppfffff.

[singlepic id=88 w=560 h=315 float=center]
[singlepic id=101 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=103 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=86 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=104 w=560 h=315=none]
Avant ce bain de foule, tu pouvais (et tu peux encore) aller au Stereolux, leur demander pourquoi ils vendent du Breizh Cola et pas du vrai Coca, et aller voir l’exposition qu’ils ont mis en place là-bas. C’est pas la Grems Fashion Week pour rien, y’en a partout j’te dis. Même le Voyage à Nantes tire la gueule à côté. J’exagère encore. Là-bas, tout autour du bar gonflant orange qui est super bizarre, tu trouveras des reproductions des pochettes d’albums de Grems tirées sur du PVC à grand format. Si t’es riche tu pourras partir avec l’une d’entre elles. Si tu es comme nous, tu pourras chercher une solution pour carotte une planche de 1m50 par 1m50 attachée avec du fil de fer sans te faire griller #TomCruiseStyle. Appelle nous quand tu es chez les flics. Nous ce qu’on apprécie c’est qu’on a vu du #Lebonesprit en masse, les gens étaient contents, souriants, détendus, on en a presque oublié notre banquier, et ça fait plaisir. Y’a de la couleur dans notre vie. On retiendra que Supa est un mec bien sympathique quand tu arrives à pécho son BPM. Que le vin gratuit c’est toujours meilleur que le vin payant et que chez LVL ils ont du vrai Coca. « Allez tchin ».

Le Dude.

[singlepic id=89 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=96 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=93 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=94 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=90 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=91 w=560 h=315 float=none]
[singlepic id=92 w=560 h=315 float=none]